Hestia, déesse du feu et du foyer

Soeur de Zeus, Hestia était une divinité modeste qui veillait sur les foyers et les familles.

Divinité du Foyer

Hestia est la fille aînée de Cronos et de Rhéa, soeur de Zeus, Poséidon, Hadès, Héra et Déméter.

Pour les Grecs, Hestia signifie «foyer de la maison». Elle protège les foyers et apporte bien-être et quiétude aux familles. Pour la remercier, une offrande était faite à chaque repas par les Grecs.

Hestia, une vierge respectée

Hestia jure en touchant la tête de Zeus, de rester vierge à jamais. Zeus lui accorda le privilège d'être honorée dans chaque foyer et dans tous les temples. Hestia est sans doute la déesse la plus aimée et la plus respectée des hommes. C'est certainement ce choix de virginité qui explique le fait qu'Hestia est souvent représentée très vêtue et avec un voile sur la tête.

Le feu sacré d'Hestia

L'attribut principal d'Hestia est le Feu sacré, que l'on retrouve dans les demeures et les autels des cités.

Quand des habitants allaient fonder une colonie, ils emportaient le feu sacré avec eux.

Présence dans la mythologie

La présence d'Hestia dans la mythologie varie. En effet, Hestia n'est pas toujours considéré comme faisant partie du canon Olympien. C'est certainement ce qui explique qu'assez peu de mythes évoquent cette divinité modeste.

Equivalence dans d'autres civilisations

Hestia, dans la mythologie romaine, est identifiée à Vesta. Cette divinité romaine est la déesse vierge du foyer et symbolise la fidélité. Mais contrairement à Hestia, son domaine s'étend également à la cité.

Quelques illustrations d'Hestia:

Resprésentation d'Hestia   Statue d'Hestia


(1) Dessin représentant La Vesta Giustiniani, musée de Torlonia (Rome)

(2) Statue représentant Hestia, chevelure couverte d'un linge.





Vous pouvez nous contacter à cette adresse e-mail : contact@dieux-grecs.fr
Valid XHTML 1.0 Strict